Navigation – Plan du site
Notes critiques

SALEMA (Maria-José), KAHN (Gisèle), TEIXEIRA (Luis Filipe) (dir.) – Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde. L’enseignement de la langue et de la littérature françaises dans la seconde moitié du xixe siècle

Actes du colloque organisé à Sintra (Portugal), 1er-3 octobre 1998, Lyon : SIHFLES, juin 1999, n° 23. – 480 p.
Jean-Claude Chevalier
p. 112-113
Référence(s) :

SALEMA (Maria-José), KAHN (Gisèle), TEIXEIRA (Luis Filipe) (dir.) – Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde. L’enseignement de la langue et de la littérature françaises dans la seconde moitié du xixe siècle. / Actes du colloque organisé à Sintra (Portugal), 1er-3 octobre 1998. – Lyon : SIHFLES, juin 1999, n° 23. – 480 p.

Texte intégral

1Ce n° 23 des Documents de la SIHFLES, image d’un congrès organisé à Sintra (Portugal) du 1er au 3 octobre 1998, donne une bonne idée des activités et des finalités de cette association. Le siège de la SIHFLES est situé à l’ENS de Saint-Cloud (aujourd’hui transférée à Lyon). Mais les dirigeants sont des enseignants de français à l’étranger, le plus souvent étrangers eux-mêmes, qui ont pour préoccupation l’histoire de l’enseignement de leur discipline, un peu partout dans le monde et surtout en Europe. La langue de travail est très généralement le français. La SIHFLES fonctionne sous forme de colloques internationaux tenus régulièrement dans diverses villes d’Europe qui donnent lieu à publication sous la forme des Documents, accompagnés longtemps des Lettres de la SIHFLES, échos sous forme plus réduite de la vie et des œuvres de l’association ; d’un même mouvement, elle contribue à la publication d’ouvrages dans le domaine.

2Elle a été créée en 1988 et le premier colloque marquant a été organisé en juin 1990 à Parme par un trio de collègues de Bologne (Ana-Maria Mandich, Nadia Minerva, Carla Pellandra) qui ont donné de la SIHFLES une image qu’elle n’a jamais perdue et qu’elles ont elles-mêmes entretenue par une incessante activité : recherches centrées sur une documentation originale, une curiosité constante, un esprit de création et, ce n’est pas le moindre, un extraordinaire mélange de chaleur et d’amitié. Un pas nouveau a été franchi à Utrecht en décembre 1999 lors du colloque organisé par Marie-Christine Kok-Escalle et Francine Melka dont le titre dit bien l’ambition : Changement politiques et statut des langues. Histoire et épistémologie. 1780-1945 (Rodopi, Amsterdam-Atanta, 2001). Introduction et discussion terminale marquaient bien avec quelles ambitions l’association pouvait contribuer à l’histoire des sciences en analysant l’usage de la langue comme pratique culturelle, la pédagogie de l’apprentissage, la réflexion savante sur la langue et sur la didactique (Willem Frijhoff). Le colloque de Palerme, tenu en octobre 2001, sous la direction de Jacqueline Lillo (édité sous le titre Histoire de l’enseignement du français, langue étrangère ou seconde, dans le bassin méditerranéen, SIHFLES, décembre 2001) répondait bien à ces ambitions en étendant les enquêtes à toute la Méditerranée : le nombre et la qualité des participants attestaient que la SIHFLES avait eu raison d’être exigeante. On ne pouvait que souhaiter que ce haut niveau fût maintenu. Le colloque organisé par la même association à Bologne, en 2003 (« Le Télémaque et l’enseignement du français en Europe »), en a fait la preuve.

3Le présent colloque de Sintra, piloté par Juan Bascunana et Maria José Salema, est à l’image des activités de la SIHFLES : diversité des préoccupations, curiosités intellectuelles, animation de la recherche. L’époque retenue, la seconde moitié du xixe siècle, situait le colloque de Sintra à un moment crucial de l’enseignement des langues marqué, par exemple, par la professionnalisation du domaine, par le développement de l’instruction donnée aux jeunes filles et par un bouleversement dans l’enseignement des langues étrangères (diffusion de la méthode directe à partir des années 1880, rôle donné à la littérature). Le colloque a mis l’accent sur l’histoire de la méthodologie, les ouvrages employés (manuels, méthodes, dialogues, anthologies, etc.). En suivant les intervenants, on passe de Malte et de l’Espagne (on verra la méthode naturelle de Francisco Piferrer présentée par Javier Suso ou l’apport théorique de Soler y Arquès, analysé par Denise Fisher) à l’Italie et à la Suède (une contribution remarquée d’Elisabet Hammar retrace une année d’enseignement dans une école suédoise) ; et on ne soulignera jamais assez la qualité du matériel exhibé qui s’appuie sur des recherches d’archives ou sur des inventaires de manuels (Carmen Roig Morras dégage le débat méthodologique du Boletin de l’Institution libre de Enseñanza) ou de rapports (Herbert Christ a ainsi inventorié cinq cents rapports sur le fonctionnement des établissements allemands). Le Levant même est atteint par Aline Gohard-Radenkovik.

4On ne saurait tout citer, mais on n’aura garde d’oublier le magistral exposé de Marie-Hélène Clavères qui ouvrait le colloque : « La littérature dans l’enseignement de l’anglais en France jusqu’en 1969 ». Façon de patienter en attendant la publication des grands travaux que M.-H. Clavères achève sur ce sujet même.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Chevalier, « SALEMA (Maria-José), KAHN (Gisèle), TEIXEIRA (Luis Filipe) (dir.) – Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde. L’enseignement de la langue et de la littérature françaises dans la seconde moitié du xixe siècle », Histoire de l’éducation, 101 | 2004, 112-113.

Référence électronique

Jean-Claude Chevalier, « SALEMA (Maria-José), KAHN (Gisèle), TEIXEIRA (Luis Filipe) (dir.) – Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde. L’enseignement de la langue et de la littérature françaises dans la seconde moitié du xixe siècle », Histoire de l’éducation [En ligne], 101 | 2004, mis en ligne le 06 janvier 2009, consulté le 19 août 2017. URL : http://histoire-education.revues.org/756

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page