Navigation – Plan du site
Compte rendu

JACQUET-FRANCILLON (François), D’ENFERT (Renaud), LOEFFEL (Laurence) (dir.), Une histoire de l’école. Anthologie de l’éducation et de l’enseignement en France, XVIIIe-XXe siècle

Paris, Retz, coll. « Les usuels Retz », 2010, 1056 p.
Pierre Meyer
p. 140-142
Référence(s) :

JACQUET-FRANCILLON (François), D’ENFERT (Renaud), LOEFFEL (Laurence) (dir.), Une histoire de l’école. Anthologie de l’éducation et de l’enseignement en France, XVIIIe-XXe siècle, Paris, Retz, coll. « Les usuels Retz », 2010, 1056 p.

Texte intégral

Texte intégral en libre accès disponible depuis le 09 décembre 2012.

1Il est agréable de pouvoir signaler la parution d’un ouvrage vraisemblablement destiné à figurer pour longtemps dans toute bibliothèque de référence en histoire de l’éducation. La conception en est originale. Une suite de quarante articles traitent d’abord, en une dizaine de pages chacun, de thèmes ou problèmes touchant à l’éducation et à l’instruction, selon les diverses approches privilégiées par la recherche depuis quelques décennies : philosophie et morale de l’éducation (articles « Éducation, éducabilité » ou « Éducation et religion », etc.), institutions éducatives (« La mixité », « Éducation des adultes », etc.), disciplines scolaires (« Les humanités », « L’enseignement mathématique », etc.), méthodes et principes de l’enseignement (« Les apprentissages de la lecture », « Les examens », etc.). Les dimensions politiques et sociales de l’éducation ne sont pas abordées en tant que telles, mais parcourent nombre des articles traitant des thèmes précédents. L’ensemble est cohérent, bien que les vingt-six auteurs sollicités proviennent d’horizons variés : un tiers d’entre eux sont de formation historienne, les autres plutôt philosophique, sociologique ou didacticienne, mais cela ne nuit pas à l’homogénéité intellectuelle de l’ouvrage, témoignant au contraire de la convergence et de la complémentarité des approches adoptées. Il faut en créditer les trois responsables de l’ouvrage, dans le choix des auteurs auxquels ils ont fait appel comme dans le travail éditorial qui a vraisemblablement été le leur.

2Par une série de renvois mutuels, ces articles sont étroitement corrélés avec une riche anthologie de textes, qui constitue la seconde et plus importante partie de l’ouvrage (p. 379-1016). Au nombre de deux cents, ces textes sont empruntés à une large gamme de sources : traités d’éducation ou de pédagogie, discours parlementaires, textes et rapports officiels, journaux et revues, romans, etc. Quelques-uns sont classiques, et on apprécie l’éclairage ou la réinterprétation que leur donnent les auteurs, au travers des articles thématiques déjà évoqués, de leurs chapeaux introductifs et de quelques notes ou commentaires marginaux. La plupart des textes sont moins connus, certains même inédits, ce qui confère un intérêt particulier au corpus ainsi constitué.

3On apprécie enfin l’esprit dans lequel l’ouvrage a été conçu et mis en œuvre. La longue durée de trois siècles annoncée dans le titre est effective : aucun des trois n’est sacrifié, et chacun des thèmes est en général abordé avec la profondeur historique qu’il requiert spécifiquement. En même temps, il s’agit clairement de faire servir l’histoire à la compréhension des problèmes éducatifs actuels ; tous les auteurs, y compris les historiens modernistes, ont accepté cette règle du jeu, sans que l’ouvrage tombe pour autant dans les travers du présentisme. De ce fait, cette anthologie devrait rencontrer l’intérêt d’un public débordant celui des seuls chercheurs, qui y trouveront cependant aussi leur compte. Ajoutons le caractère maniable du volume, ainsi que son système de renvois, d’index et d’annexes, qui permet au lecteur d’y naviguer efficacement au gré de ses curiosités du moment.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Meyer, « JACQUET-FRANCILLON (François), D’ENFERT (Renaud), LOEFFEL (Laurence) (dir.), Une histoire de l’école. Anthologie de l’éducation et de l’enseignement en France, XVIIIe-XXe siècle », Histoire de l’éducation, 133 | 2012, 140-142.

Référence électronique

Pierre Meyer, « JACQUET-FRANCILLON (François), D’ENFERT (Renaud), LOEFFEL (Laurence) (dir.), Une histoire de l’école. Anthologie de l’éducation et de l’enseignement en France, XVIIIe-XXe siècle », Histoire de l’éducation [En ligne], 133 | 2012, mis en ligne le 09 décembre 2012, consulté le 22 octobre 2014. URL : http://histoire-education.revues.org/2474

Haut de page

Auteur

Pierre Meyer

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page