Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Le Journal de Stanislas Dupont de la Motte, inspecteur au collège de La Flèche (1771-1776)

Texte préparé et présenté par Didier BOISSON. – Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2005. – 426 p.
Dominique Julia
p. 148-149
Référence(s) :

Le Journal de Stanislas Dupont de la Motte, inspecteur au collège de La Flèche (1771-1776). Texte préparé et présenté par Didier BOISSON. – Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2005. – 426 p.

Texte intégral

1C’est un document tout à fait exceptionnel pour l’histoire de l’éducation que Didier Boisson, maître de conférences à l’université du Mans, vient de publier. Il s’agit du Journal rédigé du 1er octobre 1771 au 30 septembre 1776 par Stanislas Dupont de la Motte, inspecteur de l’École militaire préparatoire de La Flèche. Cette école, qui est une dépendance de l’École militaire de Paris, a succédé en 1764 à l’ancien collège des jésuites et devait accueillir 250 boursiers gentilshommes : ils sont en réalité 344 en février 1776. Nommé par le secrétaire d’État à la Guerre, l’inspecteur Dupont de La Motte note au jour le jour tout ce qui se passe dans l’établissement : problèmes de gestion financière et matérielle dont il est directement responsable (travaux et entretien des bâtiments tant du collège que des prieurés, fermes et métairies qui lui appartiennent, construction des infirmeries pour l’inoculation, aménagement des jardins, approvisionnements), état sanitaire des élèves, surveillance de leur comportement (indiscipline, rébellion), attitudes et qualités intellectuelles des sous-maîtres, régents, professeurs et principal du collège sur lesquels, à la différence des élèves, il n’a aucune prise. Cette chronique extrêmement vivante permet aussi de saisir les relations étroites entretenues entre la ville et le collège, qui sont source de tensions et de conflits même si les liens se réaffirment lors des fêtes et cérémonies qui rassemblent notables fléchois et personnel du collège.

2L’édition de cette chronique est précédée d’une introduction qui présente excellemment les enjeux essentiels du texte et fournit une liste du personnel du collège pendant la période couverte par le Journal (pp. 41-42) ainsi qu’une carte des lieux cités (p. 43). Le livre donne également (pp. 395-398) une liste des sources sur le collège de La Flèche pour la période 1764-1776. L’ouvrage s’achève par un excellent index des noms propres qui précise, en ce qui concerne les élèves, leurs prénoms, la durée de leur passage, et l’école où ils ont été envoyés à la dissolution de l’École militaire préparatoire de La Flèche, remise aux doctrinaires en 1776. On aurait parfois aimé que l’annotation fût plus abondante, notamment pour l’identification des Fléchois et Fléchoises cités. Mais quiconque a établi une édition de texte sait que l’annotation est, par principe, interminable. Ne boudons donc pas le plaisir d’avoir entre les mains un document aussi riche sur la vie quotidienne d’un collège dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. La communauté scientifique dispose désormais d’une source précieuse et rare sur l’instruction religieuse des pensionnaires et sur leur santé, mais aussi sur les rapports du collège avec l’évêque d’Angers et le curé de La Flèche, ou sur les relations de l’inspecteur avec les parents et les professeurs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Julia, « Le Journal de Stanislas Dupont de la Motte, inspecteur au collège de La Flèche (1771-1776) », Histoire de l’éducation, 109 | 2006, 148-149.

Référence électronique

Dominique Julia, « Le Journal de Stanislas Dupont de la Motte, inspecteur au collège de La Flèche (1771-1776) », Histoire de l’éducation [En ligne], 109 | 2006, mis en ligne le 23 mars 2009, consulté le 24 mars 2017. URL : http://histoire-education.revues.org/1196

Haut de page

Auteur

Dominique Julia

 

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page