Navigation – Plan du site

Instruction privée et système scolaire public : une structure éducative emboitée dans l’Allemagne luthérienne à l’époque moderne

Jean-Luc Le Cam
p. 61-124

Résumés

Exploitant les curriculum vitae annexés aux sermons funèbres, publiés en masse dans l'Allemagne luthérienne, et une documentation particulièrement fournie sur le fonctionnement du système scolaire dans le duché de Brunswick-Wolfenbüttel au XVIIe siècle, cette contribution s'attache à y montrer la grande diffusion du préceptorat privé, y compris dans les familles de la « classe moyenne », sous diverses formes dont elle établit la typologie. Ces pratiques se fondent d'abord sur la maisonnée comme centre dispensateur d'une éducation familiale religieuse et élémentaire, mais elles peuvent aboutir à constituer une véritable école domestique mobilisant plusieurs ressources enseignantes. Même si certains, spécialement dans la première moitié du XVIIe siècle, critiquent cette mode en extension comme dangereuse pour l'école publique, il apparaît que ces prestations de préceptorat ou de leçons privées cohabitent dans la plupart des cas en complémentarité avec la forme scolaire publique. Les acteurs de ce système, qu'il s'agisse des maîtres ou des élèves des grandes classes, ou des étudiants en attente d’un poste, y trouvent en effet également des avantages. De sorte qu'on peut considérer que ces deux systèmes d'enseignement étaient en fait imbriqués, notamment au XVIIe siècle qui constitue l'apogée de ce système mixte.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Une mode envahissante et dangereuse ?
Les sources
Méthode et approche globale
I. La maisonnée comme structure porteuse fondamentale de l’éducation
1. Maisonnée et autorité paternelle
2. Église domestique et instruction familiale
3. Socialisation et apprentissages
II. Les acteurs, outils et auxiliaires du fonctionnement éducatif de la maisonnée
1. Les « pédagogues » dans les « hospitia »
2. Le précepteur à plein temps
3. Le tuteur ou mentor d’un noble, et le chaperon féminin
4. Combinaisons avec l’institution scolaire
III. Les rapports entre école publique, familles et enseignement privé
1. Des collaborations alimentaires
2. La lutte contre les écoles privées clandestines
3. Intégration de la prestation privée dans l’offre d’enseignement public
4. Les hospitia sous la protection de l’école publique
Conclusion : une imbrication des systèmes d’enseignement… en voie de recomposition
Une mutuelle dépendance et collaboration
Un système en lente mutation

Aperçu du début du texte

Introduction

La question de la diffusion du préceptorat privé à l’époque moderne, et de son rapport avec les institutions d’éducation publique qui se multipliaient au même moment, est aussi intéressante que peu étudiée jusqu’ici, sans doute à cause de la difficulté à mobiliser des sources pertinentes en assez grand nombre. L’Allemagne luthérienne fait toutefois exception sur ce point grâce à ses corpus massifs de biographies contenues dans les sermons funèbres publiés. Ceci nous rappelle que ces pratiques éducatives prennent corps différemment dans les sociétés européennes en fonction de leurs caractéristiques culturelles, religieuses, de leurs systèmes scolaires, de leur organisation sociale et politique. C’est ce que nous allons étudier ici à travers un dossier de sources croisées particulièrement riche. Avant de décrire précisément les éléments de cette articulation entre enseignement privé et public, nous voudrions, dans cette large introduction, poser les termes de la problémati...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Luc Le Cam, « Instruction privée et système scolaire public : une structure éducative emboitée dans l’Allemagne luthérienne à l’époque moderne », Histoire de l’éducation, 143 | 2015, 61-124.

Référence électronique

Jean-Luc Le Cam, « Instruction privée et système scolaire public : une structure éducative emboitée dans l’Allemagne luthérienne à l’époque moderne », Histoire de l’éducation [En ligne], 143 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2018, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://histoire-education.revues.org/3143 ; DOI : 10.4000/histoire-education.3143

Haut de page

Auteur

Jean-Luc Le Cam

Université de Bretagne Occidentale-CFV EA1161

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page