Navigation – Plan du site
Comptes rendus

BERNARDEAU-MOREAU (Denis), COLLINET (Cécile) (dir.), Les éducateurs sportifs en France depuis 1945. Questions sur la professionnalisation

Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2009, 272 p.
Thierry Arnal
p. 145-146
Référence(s) :

BERNARDEAU-MOREAU (Denis), COLLINET (Cécile) (dir.), Les éducateurs sportifs en France depuis 1945. Questions sur la professionnalisation, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2009, 272 p.

Texte intégral

1Organisé en deux parties distinctes mais complémentaires (problématiques générales/études de cas), l’ouvrage explore l’univers complexe des métiers du sport et de l’encadrement des pratiques de loisir. Synthétisant de récentes études sociologiques consacrées au sujet et s’appuyant parfois sur des données relatives à l’évolution de ce secteur au cours du second XXe siècle, les chapitres successifs s’attachent à détailler différents aspects du processus de professionnalisation des emplois sportifs. Est ainsi mise en avant la notion de compétence comme clé de voûte de cette évolution, qui passe par une réorganisation de la nature et du contenu des diplômes. La question des savoirs nécessaires à l’exercice de ce type de profession apparaît cruciale, notamment dans la mise en place d’un équilibre entre savoirs théoriques et savoirs pratiques. Généralement concomitantes de l’évolution des contenus de formation, les transformations dans l’appellation des différents brevets sont décrites avec précision. La question essentielle de la sécurité des pratiquants étant toujours centrale dans l’écriture des législations successives.

2Sont également présentées les conséquences de la pluralité des organismes de formation, la délimitation de différents secteurs professionnels spécifiques, mais aussi la concurrence entre les diplômes fédéraux délivrés par le ministère de la Jeunesse et des Sports (BEES, BPJEPS, DESJEPS) et ceux que délivre celui de l’Éducation nationale (licence STAPS, CAPEPS). Les tensions entre les deux ministères, intégrant les débats sur les équivalences de diplômes et sur la reconnaissance des compétences respectives, sont replacées dans le contexte des enjeux relatifs au champ de l’éducation physique et sportive et du sport scolaire.

3La question de la professionnalisation des emplois sportifs est encore abordée sous l’angle des enjeux économiques propres au monde du sport et des loisirs. Le passage du modèle associatif, désintéressé et organisé selon une logique de service public, au modèle marchand, guidé par une logique de marché, avec ses conséquences sur l’engagement bénévole, étant significatif des mutations amorcées dès le début des années 1980.

4Au final, l’ouvrage — qui présente les différentes possibilités d’insertion professionnelle et donne le détail de la répartition des emplois sportifs par catégorie, par région et selon le type d’entreprise qui les propose — s’adresse essentiellement aux étudiants inscrits dans les filières de management du sport, dans les formations aux brevets et diplômes fédéraux, comme à leurs formateurs et à l’ensemble des professionnels du secteur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thierry Arnal, « BERNARDEAU-MOREAU (Denis), COLLINET (Cécile) (dir.), Les éducateurs sportifs en France depuis 1945. Questions sur la professionnalisation », Histoire de l’éducation, 127 | 2010, 145-146.

Référence électronique

Thierry Arnal, « BERNARDEAU-MOREAU (Denis), COLLINET (Cécile) (dir.), Les éducateurs sportifs en France depuis 1945. Questions sur la professionnalisation », Histoire de l’éducation [En ligne], 127 | 2010, mis en ligne le 10 mars 2011, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://histoire-education.revues.org/2229

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page