Navigation – Plan du site
Actualité scientifique

Les pages en ligne du Service d’histoire de l’éducation

Le Service d’histoire de l’éducation propose depuis l’automne 2000 un important ensemble de pages spécifiques (environ 250 pages html à ce jour) diffusées sur le site de l’INRP et coordonnées avec les autres secteurs de ce site. C’est le résultat du redéploiement, entamé depuis quelques années, d’une partie des forces du laboratoire en direction de l’Internet, lequel est apparu comme un outil permettant d’améliorer les services assurés jusqu’ici par le SHE ainsi que par la revue Histoire de l’éducation, et d’en proposer de nouveaux.

Les pages du SHE remplissent d’ores et déjà un large éventail de fonctions :

  • Une information détaillée sur le laboratoire, sa politique de recherche et de service, ses personnels, les recherches qui y sont menées, ses publications (ouvrages et revue Histoire de l’éducation) et les séminaires, colloques et journées d’études qu’il organise.

  • Une information sur l’actualité de l’histoire de l’éducation en France et à l’étranger (manifestations, vie des institutions).

  • L’hébergement de sites particuliers dédiés à des opérations dans lesquelles le SHE est partie prenante : le réseau Ferdinand Buisson, la recherche collective sur l’histoire des écoles normales, la célébration du bicentenaire des lycées.

  • La diffusion de textes inédits, comme les communications présentées lors de journées d’études (journée Buisson du 30 mai 2000), ou déjà publiés par ailleurs.

  • Celle d’une iconographie commentée dans certains domaines liés à l’histoire de l’éducation : les instruments scientifiques anciens utilisés dans l’enseignement secondaire.

  • Enfin, et c’est un aspect appelé à se développer dans les années à venir, la mise en ligne de ressources documentaires, de résultats de recherches, de répertoires et d’annuaires, sous la forme de bases de données ou de simples pages html.

Les ressources actuellement disponibles, sous l’une ou l’autre de ces formes, sur le site du SHE sont les suivantes :

  • Les tables rétrospectives de la revue Histoire de l’éducation. Il s’agit des listes complètes des articles, comptes rendus et notes critiques, notes d’actualité et bibliographies publiées dans la revue depuis sa création (1978). Cet instrument de travail s’insère dans un ensemble de pages qui proposent une information sur la revue, les modalités d’abonnement et de commande de numéros particuliers et le contenu des numéros récents et à venir.

  • La liste des lauréats de tous les concours d’agrégation de 1821 à 1950, établie par André Chervel, et mise en ligne également sous la forme de tables.

  • Ces tables sont interrogeables par recherche d’un mot-clé (par exemple, dans le cas précédent, le nom d’un lauréat supposé ; en ce qui concerne les tables d’Histoire de l’éducation, le nom d’un auteur d’article ou d’ouvrage recensé, ou un terme susceptible de figurer dans des titres d’articles). Cette forme de mise en ligne a permis de rendre rapidement accessibles des données qui pourraient ultérieurement faire l’objet d’une base de données présentant des fonctions de recherche et d’interrogation plus développées.

  • La base de données Emmanuelle, répertoire des manuels scolaires publiés en France depuis 1789. La base en ligne couvre actuellement la totalité de la production concernant le grec, le latin, l’italien, l’espagnol, l’allemand et l’anglais (environ 13 000 titres). L’histoire et la géographie seront prochainement ajoutées à cet ensemble, ce qui portera le total des titres couverts à plus de 30 000.

  • Prochainement, le site sera enrichi par la mise en ligne de trois nouvelles bases de données :

  • Emmanuelle 5, le répertoire de la bibliographie française concernant les manuels scolaires.

  • Le Guide international de la recherche en histoire de l’éducation. La mise en ligne de cet annuaire des institutions de recherche édité par le SHE depuis 1990 pour le compte de l’Association internationale pour l’histoire de l’éducation (ISCHE), sera l’occasion d’un élargissement de son objet aux chercheurs eux-mêmes, et à leurs activités, dans la mesure où ils le souhaitent. On y trouvera ainsi de nouveaux renseignements, fatalement incomplets mais certainement très utiles, sur le paysage international de la recherche.

  • La bibliographie rétrospective d’histoire de l’éducation française. À terme, cette base a vocation à cumuler l’ensemble des publications recensées année après année dans Histoire de l’éducation (c’est-à-dire la production depuis 1974).

D’autres instruments de recherche, jusqu’ici publiés sous forme de livres, devraient dans l’avenir adopter la forme d’outils en ligne, quand elle apparaîtra comme la plus pertinente.