Navigation – Plan du site
Comptes rendus

KARNAOUCH (Denise). – La Presse corporative et syndicale des enseignants. Répertoire. 1881-1940

Paris : L’Harmattan, 2004. – 360 p.
Pénélope Caspard-Karydis
p. 165-166
Référence(s) :

KARNAOUCH (Denise). – La Presse corporative et syndicale des enseignants. Répertoire. 1881-1940. – Paris : L’Harmattan, 2004. – 360 p.

Texte intégral

1Ce répertoire recense d’une façon exhaustive la presse syndicale laïque du premier degré depuis sa première apparition en 1881, année du vote de la loi de la liberté de la presse, jusqu’en 1940. Il offre une présentation bibliographique de chaque revue recensée, à laquelle s’ajoute le nom de ses gérants et sa localisation, le plus souvent à la Bibliothèque nationale de France ou aux archives départementales. Les revues sont classées, suivant leurs objectifs, en deux parties subdivisées chacune en plusieurs catégories. La première partie est intitulée « Presse attachée à une entité géographique » et divisée en presse départementale (titres présentés dans l’ordre alphabétique des départements), coloniale, régionale, nationale, internationale. La seconde est intitulée « Presse spécifique d’enseignants » et comprend les catégories suivantes : Bulletins d’enseignants groupés dans une tendance syndicale ou animés par un courant de pensée, Presse d’instituteurs enseignant hors des écoles communales ou ayant des demandes particulières, Presse d’instituteurs dans l’enseignement professionnel, Presse syndicale des écoles normales, de l’inspection primaire et de l’enseignement primaire supérieur, Bulletins des mutuelles nationales d’instituteurs, Presse pédagogique générale incluant une notable rubrique corporative. Un classement moins sophistiqué aurait sans doute été plus judicieux, la seule catégorie qui se justifie pleinement étant celle qui se situe dans le cadre départemental.

2Le répertoire est complété par une série de notes apportant des précisions supplémentaires sur les revues, des index (géographique et onomastique) et une liste alphabétique des revues recensées, très utile du fait de la répartition des titres dans plusieurs sous-ensembles. Il est dommage que la présentation typographique soit peu attrayante et que les notes rejetées en fin de volume n’en facilitent pas la consultation. Denise Karnaouch a cependant le mérite d’avoir mené à son terme une recherche longue dont elle explique les difficultés dans une brève introduction. Elle avait mené une recherche analogue en collaborant aux deux premiers volumes du répertoire de la Presse d’éducation et d’enseignement établi par le Service d’histoire de l’éducation, mais qui ne prenait en compte que d’une façon marginale la presse syndicale enseignante. L’auteur se réclame fort justement de cette recherche, dont le prolongement nous vaut le présent répertoire. Il n’y aura jamais assez d’instruments de travail pour inciter les historiens à l’exploration de nouvelles pistes et de nouvelles sources, et celui qui est présenté ici en est un très important. Espérons donc que la presse syndicale des autres degrés d’enseignement trouvera aussi son « bénédictin » pour la mettre en lumière.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pénélope Caspard-Karydis, « KARNAOUCH (Denise). – La Presse corporative et syndicale des enseignants. Répertoire. 1881-1940 », Histoire de l’éducation, 109 | 2006, 165-166.

Référence électronique

Pénélope Caspard-Karydis, « KARNAOUCH (Denise). – La Presse corporative et syndicale des enseignants. Répertoire. 1881-1940 », Histoire de l’éducation [En ligne], 109 | 2006, mis en ligne le 23 mars 2009, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://histoire-education.revues.org/1221

Haut de page

Auteur

Pénélope Caspard-Karydis

 

Articles du même auteur

  • Établi par Kerstin Schattenberg sous la direction de Gisela Teistler. – Teil 1: Lese- und Realienbücher, einschliesslich Fibeln ; Teil 2: Geschichtbücher und -atlanten ; Teil 3 : Geographie- und Staatsbürgerkundebücher einschliesslich geographischer Schulatlanten. – Hannovre: Verlag Hahnsche Buchhandlung, 1997-2001. – 397 p. + 297 p. + 275 p.
    Paru dans Histoire de l’éducation, 93 | 2002
Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page